» Canapette  » : que faire quand on est en MAP ?

II peut arriver que les médecins qui suivent votre grossesse vous déclarent en « Menace d’Accouchement Prématuré » : votre état de santé ou l’état de santé de Bébé nécessite alors des emménagements de votre vie quotidienne. Cela peut être dû à diverses raisons : le placenta mal placé, des contractions qui agissent sur le col de l’utérus, un col qui se modifie, de l’hypertension, …Quelque soit la cause, le résultat est là : vous et votre canapé devrez fusionner quelques semaines ! Zoom sur les  » MAP  » et les  » canapettes  » :

  • Canapette, ça veut dire quoi ? 

Il faut alors cesser votre activité professionnelle, éviter les efforts et rester au repos le plus possible. Selon les degrés, vous pourrez continuer de vaquer à vos occupations en mettant la pédale douce, vous devrez rester le plus possible allongée (d’où l’expression « canapette »), ou carrément interdiction de vous lever (sauf pour la douche ou aller aux toilettes). Dans les cas de MAP les plus sévères, il peut arriver que vous soyez hospitalisée dans le service « grossesse pathologique ». Quelque soit votre situation, n’hésitez pas à demander précisément au médecin qui vous suit ce qui vous est permis ou pas !

  • A la maison … ou à l’hôpital 

Si les médecins ont décidé de vous hospitaliser, c’est pour suivre au plus près votre grossesse : examens quotidiens, prises de sang, contrôle de votre état de santé et de celui de bébé, … Vous avoir « à porté de main » facilite la logistique du suivi de cette grossesse un peu particulière et permet aux médecins de se concentrer sur l’essentiel : vous et votre bébé.

Si vous êtes allitée à la maison, des sage-femmes peuvent venir, plusieurs fois par semaine, effectuer des consultations à domicile : tension, monitoring qui enregistre les contractions et le rythme cardiaque du bébé, tout se déroule comme une consultation classique mais depuis votre canapé ! Profitez de ce moment privilégié pour demander conseil à votre sage-femme sur les activités que vous pouvez pratiquer sans danger, sur les éventuels trajets en voiture, sur les relations intimes avec votre partenaire.

  • Future Maman sur OFF 

Dans nos modes de vie actuels, nous sommes peu habitués à ne rien faire, et cela peut être déstabilisant de se retrouver tout à coup inactive : Tout reste en suspens à la maison, les préparatifs pour bébé, les ainés qu’on ne veut pas négliger, la vie quotidienne à gérer… Le papa doit comprendre que vous êtes « OFF » le temps de garder bébé au chaud, et qu’il devra compter sans vous pour ce laps de temps. La CAF ou la mutuelle propose parfois de financer une aide ménagère à domicile, cela peut dépanner le temps d’être sur pied.

  • Avec le temps … (va, tout s’en va)

Le temps, justement, passe plus doucement qu’un épisode de Derrick. On compte les journées qui s’égrènent et se ressemblent, on a hâte d’accoucher et en même temps on guette les paliers « 22 semaines, 25, 28, 30, … ». Même si c’est difficile, il faut rationnaliser et garder à l’esprit que bébé a besoin pour se développer au mieux de rester « au chaud » le plus longtemps possible.

  • Alors, comment faire passer le temps plus vite ?

Pourquoi ne pas tenter une activité que vous n’avez pas encore découvert par manque de temps, comme le tricot ou le scrapbooking ?  Simplement vous plonger dans les livres ou les séries que vous n’avez pas eu le temps de consulter? Si vous avez des grands, essayez de continuer à pratiquer avec eux des activités comme de la lecture ou des jeux de société depuis le canapé.

Pour passer le temps en pensant à bébé, vous pouvez aussi vous lancer dans des faire-parts fait-main, un album photo de la grossesse ou la liste de naissance. Mais si vous voulez éviter la banque-route, ne gardez pas votre carte bancaire à proximité !

Enfin, pas de panique : j’ai passé deux de mes grossesses en  » MAP  » pour finalement accoucher à 36 SA (limite d’un bébé à terme) et ma dernière où tout se déroulait bien, Bébé a pointé son nez avec deux mois d’avance…

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *