Pourquoi on n’aime pas la maitresse de notre enfant (et les 4 règles d’or à respecter si on ne l’aime VRAIMENT pas !)

le
  • elle ruine notre déco de salon avec des objets « fait-main » qu’on se sent obligé d’accrocher

 » Merci pour le Père Noël en rouleau de PQ et la pâte à sel parfumée qui empeste !  » Pour l’ambiance zen épurée on attendra quelques années…

  • elle nous fait passer pour des nulles en dessin devant nos enfants

 » Lila, c’est toi qui a dessiné ce chien dans ton cahier de vie ? Ah c’est un cheval ? C’est ta maman qui a dessiné ?  »

  • elle coiffe notre enfant mieux que nous

 » Lila avait les cheveux dans les yeux pendant le parcours, on lui a fait une couronne de tresses pour que ça ne la gène plus !  » alors qu’on arrive à peine à lui coller une barrette le matin…

  • votre enfant préfère sa cuisine à la votre

 » On a fait de la soupe au potiron à l’école c’était trop bon ! On va gouter un légume vert différent chaque semaine !  » Pendant qu’à la maison il ne jure que par purée-knackis…

  • elle nous fait remarquer tout ce qu’on a oublié

 » Merci d’apporter, comme je vous l’ai demandé le 19/09, le 27/09 et le 04/10, des chaussons pour votre enfant. Merci également de rapporter le change que l’école vous a prêté et d’en fournir un qui reste à l’école. Merci également de rapporter les 7 élastiques que nous avions prêtés à Lila la semaine dernière car elle n’en avait pas. »

  • elle nous oblige à manger des mini Babybel et des mini yaourts

 » La maitresse elle a dit pour faire le projet de musique il faut des mini Yop et des mini Babybel. Oui, faut garder les bouchons sinon ça marche pas. Oui, faut les laver avant de les rapporter à l’école.  »

  • elle passe toute la journée avec notre enfant

 » Maitresse… Euh oups, maman !  » On s’en  rend compte quand notre enfant se trompe : dans la semaine, il passe plus de temps avec sa maitresse qu’avec sa mère !

  • notre enfant ne jure que par elle

 » La maitresse, elle a des trop beaux cheveux. »  « La maitresse, elle nous a ramené un poisson pour la classe…  » « La maitresse, elle nous lit des histoires toute la journée…  » Ras le bol de cette maitresse ! Yaurait pas un peu de jalousie dans l’air ?

  • notre enfant lui offre les fleurs cueillis sur le trajet

La petite Lila est en train de gambader d’une fleur à l’autre et s’applique à faire un beau bouquet. Arrivées devant la porte de l’école :  » Regarde le beau bouquet… pour maitresse Sylvie ! ».

comment je fais si je n’aime VRAIMENT PAS la maitresse de mon enfant ?

1 ) je me fais ma propre opinion :

C’est connu dans le village, maitresse Nadine a un gros poil dans la main, maitresse Sylvie allume les pères d’élèves et maitresse Nicole leur tire les oreilles… Mouais… C’est connu aussi que la femme du garagiste s’est barrée avec le gars de la dépanneuse et que le boulanger de la petite rue vend  du pain de la veille… Vous l’aurez compris, on ferme les écoutilles, on laisse les ragots de coté et on se fait sa propre opinion !

2) je ne dis pas de mal devant mon enfant :

Si votre enfant vous entend critiquer sa maitresse devant lui, il sera mal à l’aise et ressentira ce que l’on appelle « le conflit de loyauté » :  lorsque deux personnes de référence se font la guerre (souvent le cas avec les enfants de parents divorcés), l’enfant ne sait pas vers qui se tourner, il se sent mal à l’aise et obligé de choisir un camp, il choisira alors la personne qu’il estime la plus faible et se détournera de l’autre personne.

3) je fais le tri entre les choses importantes ou pas :

Parfois, on ne peut pas l’expliquer mais le feeling ne se fait pas ! A vous de « trier » ce qui a de l’incidence sur la scolarité de votre enfant et ce qui n’en a pas : la maitresse demande de surligneur au fluo rose les mots importants et vous trouvez ça débile d’être aussi psychorigide  ? Vous n’avez pas tort mais ça n’a pas d’incidence sur la scolarité de votre enfant ! Elle corrige mal, oublie des fautes ou au contraire note trop sévèrement ? ça a une incidence sur la scolarité de votre enfant, vous pouvez objectivement monter au créneau !

4) je serre les dents et j’attends l’an prochain :

Rien n’y fait, vous ne pouvez pas la saquer, elle ne peut pas vous saquer, et vous savez qu’elle sait que vous savez … Malheureusement à part serrer les dents et patienter il n’y a pas grand chose à faire : sauf méga drame, vous n’allez pas changer votre enfant d’école en cours d’année, et elle ne va pas partir non plus (c’est une école de plein pied, pas de chutes dans les escaliers possibles … – humour, je ne vous incite pas à maltraiter les enseignants ! ). Attendez patiemment l’an prochain qu’il soit dans la classe de maitresse Géraldine, vous savez, la maitresse qu’il parait qu’elle est trop sympa et qu’elle fait plein de sorties avec sa classe … (cf point 1 😉 ) .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *