8 excuses (presque valables) pour ne pas faire les devoirs de ses enfants

Il faut être honnête, avant d’avoir des enfants moi-même, je ne me rendais pas compte en temps que maitresse du calvaire des devoirs à la maison : leçons à apprendre, lecture sciée qui n’en finit plus, feuilles perdues, exemples incongrues, règles de grammaire désuètes, poésies incompréhensibles… le tout multiplié par le nombre d’enfants ! Alors les devoirs des fois, c’est vrai qu’on les fait un peu  » à l’arrache ». Et encore, on a des enfants qui percutent plutôt bien et je finis plutôt tôt, je n’imagine même pas le calvaire des parents qui rentrent à 19H30 et se retrouvent avec une tonne de devoirs à faire (faire)… Voici quelques « excuses » à écrire sur le cahier de textes  qui pourrait presque paraitre valables aux yeux de la maitresse. (A n’utiliser que avec parcimonie quand même…)

  • En mode procrastination :  » Nous ferons les devoirs de façon groupé un petit plus tard dans l’année ».
  • en mode estime de son enfant « Mon fils connait déjà la leçon de grammaire, nous ne l’avons donc pas revue et nous n’avons pas fait les exercices correspondants ».
  • en mode bâclé :  » Mon fils connait  la table de 3 et la table de 6. Pour la table de 2 c’est les doubles, la table de 9 il y a une astuce. Les autres sont finalement peu utilisées. Nous estimons donc qu’il connait  ses tables de multiplication. »
  • en mode travail d’équipe : « J’ai recopié la leçon de sciences car j’ai une plus jolie écriture que mon fils. Mon mari a corrigé les exercices de math, Titouan a fait le dessin de la poésie, vous pourrez le constater par la qualité médiocre des personnages ».
  • en mode règlement :  » Je vous rappelle que la circulaire interdisant tout devoir écrit est toujours en vigueur, par conséquent je vous remercie de bien vouloir arrêter d’en donner. »
  • en mode trop de Montessori :  » Plutôt que de faire les exercices de la page 47 du livre d’histoire, nous avons préféré emmener Titou au musée gallo-romain. Plutôt que d’apprendre le résumé de 45 lignes, nous avons fabriqué une mini-serre où nous étudions  le rythme de pousse des plantations. Il vous l’a apporté pour la présenter à la classe. »
  • en mode Fuck les fonctionnaires :  » contrairement à vous qui finissez à 16H15, je rentre du travail à 19H. Je n’ai pas le temps de faire faire les devoirs de mes trois enfants. Nous avons choisi de nous concentrer sur l’ainée qui semble démontrer plus de capacités ».
  • en mode on profite du week-end  : « Nous avons passé le week-end à Disney, il y avait une promo sur vente privée. C’est pour ça que mon fils était absent vendredi. Du coup nous n’avons pas les devoirs pour aujourd’hui, et de toute façon on est rentrés à 1H du matin il n’aurait pas pu les faire. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *