L’apéro-gourmandises : 7 recettes détournées pour bluffer vos invités

le

L’été, c’est la saison des apéritifs ! On enchaine les classiques chips et cacahuètes, on rafraichit avec des tomates cerises et des bâtonnets de carotte, on rajoute du pâté en croute et du saucisson, on multiplie le choix avec des toasts… Pourtant, au bout d’un moment, on se lasse un peu ! Pour renouveler vos apéros dinatoires, voici une idée originale qui plaira aux grands enfants que nous sommes : l’apéro-dessert ! Enfin, en apparence seulement, car les 8 recettes que vous trouverez ci-dessous, malgré leurs présentations gourmandes, sont bien des mets salés… Un buffet sucré-salé aux apparences trompeuses qui a de quoi surprendre les invités, petits et grands !

Cookies chèvre noix  

Une super recette sur le site Gourmandise et passion. Attention la recette est pour 45 cookies : perso je l’ai divisé par deux ça suffit largement pour un apéro même à plusieurs adultes, et je préfère faire des mini cookies. Il y a également une super recette de cookies au chorizo dans le même style, même si ma préférée est de loin celle des cookies aux 3 chocolats.

Madeleines au chorizo 

Cuisine Actuelle propose une très bonne recette de madeleines au chorizo et tomates confites. Ici je les fais au Companion, la pâte est bien onctueuse. Pensez à bien beurrer les moules, même les minis en silicone, car c’est surtout le rendu final de la forme qui nous plait dans cette recette.

Granité de concombre

Pelez un concombre et mixez-le avec des glaçons et un petit verre de lait d’amande ou de soja et une pincée de cumin. Pour accentuer l’effet cocktail, vous pouvez customiser le verre en trempant les bords dans du sirop de menthe puis dans du sel fou. Une paille, un mini parasol, effet garanti ! 

Yaourt au saumon fumé

vous trouverez une super recette sur le blog de MissRimel qui propose des « expériences culinaires » ainsi que des  » aventures cosmologiques  » pour accommoder les restes du frigo ! Pour les moins téméraires, vous pouvez faire simplement un yaourt nature agrémenté de quelques herbes : aneth, ciboulette ou basilic.

Gaufres au jambon  

Commencez par une pâte classique, comme celle proposée par Ptibouchou qui s’inspire de Cyril Lignac (ne mettez pas de sucre dedans). Faites revenir à la poêle des allumettes de jambon (si vous n’avez que des tranches, faites un simple aller-retour dans la poêle avant de les passer au mixeur). Mélangez à votre pâte en ajoutant une bonne poignée de gruyère râpée.

Macarons au foie-gras 

Contrairement aux apparences, ce n’est pas si difficile à faire que ça. Quelques astuces pour réussir les macarons : pesez méticuleusement vos ingrédients, utilisez une plaque pour les calibrer (de ce style ), si vous n’avez pas de moche à douilles un sachet congélation fera très bien l’affaire (coupez un tout petit peu au bout pour maitriser le débit),  laissez croûter après avoir réparti la pâte un bon quart d’heure, et enfin placez une coupelle d’eau dans votre four pour éviter d’assécher. Pour les macarons au foie gras, partez sur une base de coques neutres (poudre d’amandes, sucre glace, blanc d’oeuf), tartinez-en l’intérieur de confit de figues et garnissez de fines tranches de foie gras bien frais.

Gougères 

Si les gougères sont un grand classique en Bourgogne-Franche-comté, c’est une recette plutôt méconnue au delà de nos frontières. C’est une pâte à chou montée en petits choux type profiteroles, mais salé – au gruyère. Attention la recette que je vous propose est une exclusivité de mon chéri :

versez 25cl d’eau dans une casserole, ajouter 100g de beurre en morceaux et une cuillère à café de beurre. Retirez du feu puis versez 150g de farine tamisée. Mélangez énergiquement pour décoller la pâte des bords. Incorporez ensuite 4 oeufs entiers à la pâte, poivrez et muscader. La pâte doit être ferme et souple.Emincez le gruyère (150g environ) et incorporez à la pâte. Au choix , placez votre pâte dans une poche à douille (ou sachet congélation coupé au bout si vous n’avez pas) ou montez les choux à l’aide de deux petites cuillères. Déposez les choux assez espacés sur une feuille de cuisson et badigeonnez d’un jaune d’oeuf. Faire cuire 5 minutes à 210° (porte ouverte) puis encore 15 minutes. Dès que les choux ont gonflé et sont bien dorés, sortez-les. Vous pouvez servir chaud.  Vous pouvez congeler une partie de la fournée pour les apéros surprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *