Les jolies colonies de vacances…

Je ne sais pas à quel moment, inscrire mon « grand » pour une semaine de colonies de vacances m’a paru une bonne idée… J’étais tombée sur un prospectus, l’organisme avait l’air sérieux,  ce n’était pas trop cher, c’était près de chez nous, et ça lui assurait une semaine de vacances. Il y avait le choix entre 3 thèmes : nature, animaux ou cirque. Avant même de lui proposer, je savais ce qu’il choisirait : nature !

Petite, je ne suis jamais partie en colonies et j’avais envie de proposer ça à mes enfants. Puisque je passe quasiment tout le reste des vacances avec eux, ça permet de ne pas avoir sa mère sur le dos au moins une semaine (et vice-versa…). Il existe maintenant de très nombreux organismes qui proposent des colonies, à vous de voir en fonction du lieu, du thème, du type d’encadrement, du nombre d’enfants, de l’organisation de la journée, du mode de couchage… et du budget !

Il faut dire que le programme lui correspondait bien : observation des petites bêtes au bord de lac, nuits sous la tente et construction de cabanes dans les arbres…. Un vrai petit Robinson !

La brochure nous précisait que les enfants seraient « mis à contribution » pour l’organisation de la vie quotidienne dans la préparation des repas, débarrassage de tables, etc. Parfait pour ne pas perdre les bonnes habitudes 😉

Nous voici donc la veille du départ, à courir frénétiquement dans la maison pour la préparation de la valise. Comment, me direz-vous, tu n’as pas préparé la valise avant ? Il faut dire que mon coco est rentré de chez son père la veille du départ et que nous venions tout juste de recevoir la liste du trousseau. Nous voilà donc à courir après les shorts, t-shirts, … et à noter les initiales au stylo bic (oui, je n’avais pas non plus prévu d’étiquettes thermocollantes, mais ça a été quand même au « système D »).

– Le Kway, je lui prends le vieux un peu trop petit ou le neuf un peu trop grand ? ….

temps de réflexion, puis en même temps… : – Le vieux, comme ça c’est pas grave s’il le perd

– Une trousse de toilette ! Mince, il faut une trousse de toilette !

Alors oui, des trousses de toilette, j’en ai. J’en ai même plein : des roses, des à paillettes, des mauves, des léopards… Et sans être  » Manif pour tous », je préfère éviter que mon fils parte en colonie avec une trousse de toilettes estampillée « fille ». Du coup, nous avons trouvé un mini sac à dos qui se réléva bien pratique pour les allers-retours à la douche du camping.

On évite la Nintendo DS, pour pas se la faire piquer, mais surtout pour décrocher des écrans. On choisit à la place 2 ou 3 livres sympas, un jeu de Uno et un jeu de 7 familles. On a aussi glissé dans la valise des photos de la famille (à la demande de mon fiston!).

J’appréhendais un peu car mon Grand est un peu spécial, ascendant relou : il parle sans cesse, et a une fâcheuse tendance à vouloir tester les interdits… Autant dire que c’était un peu risqué de le laisser partir seul. La colonie a duré 5 jours, du lundi au vendredi, ce qui est pour une première et pour un petit enfant de 7 ans une bonne durée…

Nous n’avons pas eu de nouvelles durant ces 5 jours. Je m’attendais à un petit coup de fil ou à une photo par mail à mi-séjour, mais je l’ai finalement bien vécu, grâce à mon chéri qui me rappelais que s’il y avait eu quelque chose de grave, j’aurais été prévenu…

Nous l’avons récupéré le vendredi après-midi et surprise… il ne nous a rien raconté ! Il a fallu faire quasiment un interrogatoire, mais puisqu’il avait l’air content, nous nous sommes passés des détails… Dans les jours suivants, il nous a raconté sans faire exprès des petites anecdotes, et ça nous a suffit. Maintenant c’est sa petite soeur qui attend avec impatience l’été prochain pour partir aussi… Vont-ils partir ensemble dans la même colonie, ou séparés ? (ce n’est pas un leasing hein, moi-même je n’ai pas encore la réponse…) Et vous, vos enfant sont-il déjà partis en colonie ? A partir de quel âge ? Une anecdote à partager ? Dites-nous tout en commentaire !

à lire sur le même thème : Je ne veux pas laisser mon enfant partir en classe découverte !

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. fremau dit :

    Cet article me rassure et m’incite à t’imiter pour de prochaines vacances: mon grand a sept ans, et je pense que vivre sans sa famille quelques jours est une expérience indispensable. Vive les découvertes et l’autonomie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *