La rentrée, ça se prépare maintenant !

le

8 conseils pour démarrer du bon pied la rentrée scolaire… dès le mois d’aout !

  • Faites le plein de fournitures scolaires :

Comme chaque année, les rayons estivaux de Carrefour et Auchan débordent de fournitures scolaires et restent désespérément vides. Profitez-en, vous vous remercierez le premier week-end de septembre quand ils seront pris d’assaut ! Beaucoup d’écoles ont pris l’habitude de donner les listes de fournitures le dernier jour de classe, mais même sans liste, vous pouvez choisir les basiques : trousse, colle, crayons de couleur, cartable, feuilles, pochettes,.. Prévoyez aussi une réserve à la maison, dans un tiroir ou une boite accessible à l’enfant pour qu’il mette tout seul sa trousse à jour. Si vous n’avez pas profité des soldes pour acheter de nouvelles baskets, un blouson de mi-saison et un jean, c’est le moment !

  • Faites passer le contrôle technique pré-rentrée :

Personnellement, j’ai toujours du mal à emmener mes enfants chez le dentiste. Je n’y pense que quand ils ont mal aux dents, les RDV proposés sont trop loin, les horaires sont impossibles pour moi… Si vous êtes en vacances à domicile, c’est l’occasion de faire un bon check-up : dentiste, ophtalmo, kiné, orthophoniste, ou je ne sais quel spécialiste… Vous pouvez également faire un petit tour chez le généraliste ( pas pour comparer votre bronzage, mais pour vérifier que les vaccins sont à jour). Quitte à être là, demandez un certificat médical, ça peut toujours servir pour le sport !

  • Mettez au point les modes de garde : 

Cantine, nounou, crèche, garderie… c’est le moment de vérifier toutes les inscriptions, les horaires, les tarifs, … Rajouter des avenants au contrat si besoin. A la maison, mettez-vous d’accord pour savoir qui va emmener et va chercher les enfants chaque jour. Ca peut être l’occasion d’organiser des tours de garde avec les voisins qui vont à la même école…

Certains enfants demandent à rentrer seuls à la maison. Si c’est le cas du votre, faites le trajet avec lui plusieurs fois pour repérer les endroits dangereux, prévoyez un rangement pour la clé, une clé de secours, prévenez l’enseignant (et mettez-lui un gilet orange et briefing sur les inconnus !). Il n’est pas tant question d’âge que de maturité, de trajet, de temps seul à la maison… à adapter à chaque enfant.

  • Chercher des aides financières :

Selon la composition de votre famille et votre quotient familial, vous pouvez avoir droit à des CESU pour la garde des enfants ou à l’allocation de rentrée scolaire versée par la CAF. 363 euros pour un enfant entre 6 et 10 ans, ça met du beurre dans les épinards ! Certaines conventions collectives ou mutuelles proposent également des aides aux activités extra-scolaires. Pensez à demander une facture quand vous inscrirez les marmots à la flute traversière et à la peinture sur soie (ou sur soi, ça dépend).

  • Ne vous emballez sur les activités extra-scolaires : 

Les activités, parlons-en… Au début de l’année, les enfants sont plein d’enthousiasme : poney, piscine, foot, judo, tennis, musique, violon, gym, couture, cirque, escalade… Ils veulent s’inscrire à tout ! Il va falloir freiner un peu leurs envies. Pensez aux cours d’essai, et sans être rabat-joie, expliquez-leur la contrainte lié à l’activité (participer aux compétitions, entretenir son poney, apprendre les notes…). Aidez-le à se documenter sur l’activité : vidéo sur youtube, magazine, parent ou ami qui s’y connait dans la discipline… Au niveau pratique, vérifiez la faisabilité des horaires et lieux : 6 allers-retours le mercredi après-midis, des activités après 19h, à la longue ce n’est pas tenable ! Sans parler du cout des activités qui peuvent vite plomber un budget. Une activité sportive et une activité artistique en plus de l’école, c’est déjà beaucoup pour un enfant ! Pour satisfaire les envies dans la mesure du possible, trouvez des aménagements : mes enfants voulaient faire du poney, activité beaucoup trop chère et trop contraignante. Je ne les ai pas inscrit à l’année, par contre ils vont de temps en temps faire des balades au poney-club.

  • Planifiez les menus : 

 » Qu’est-ce qu’on mange ? » … Que la mère de famille qui n’a jamais entendu cette question me jette la première boite de cassoulet William Saurin… Les repas, c’est vraiment le point de crispation de la vie familiale : on commence la journée en mode « famille Ricorée  » et on la finit en famille Adams ! Planifiez vos menus, ayez quelques idées de recettes « vite fait, bien fait », faites des drives avec liste de courses pré-remplies, investissez dans un congélateur. Vous trouverez d’autres conseils d’organisation des repas ici. Demandez aussi des idées aux enfants, contrairement à ce qu’on pense, ils ne veulent pas que des frites !

  • Parents séparés, mettez les choses à plat : 

Qui paie quoi ? Qui pose quelles vacances ? Qui accompagne à la danse ? Qui fait les trajets ?  Qui gère la baby-sitter ? A-t-il le droit d’emmener sa console le week-end ? Téléphone portable, d’accord ou pas ? Sorties seul ou accompagné ? Etablissez une petite liste des choses à mettre à plat avec votre ex pour commencer la rentrée du bon pied. D’autres idées ici !

  • Prenez soin de votre couple :

Les enfants ont un planning de ministre, ils mangent bio et maison avec des supers dents bien entretenues… Et vous, dans tout ça ? N’oubliez pas que le couple c’est le ciment de la famille. Réservez-vous des moments rien qu’à vous deux (cf ici) : apéritifs, sorties au resto, pourquoi pas week-ends ! Quand vous avez une idée de sorties en couple, notez-la sur votre agenda, vous ne l’oublierez pas ! Si vous avez des plannings serrés tous les deux, bloquez-vous des dates à l’avance. Vous pouvez aussi chercher une baby-sitter, par exemple dans une agence de service à la personne. Quand vous en aurez besoin, vous serez content d’avoir une personne sous le coude. Et même sans sortir de chez soi, on peut toujours trouver un peu de temps à deux ! 

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Virginie YNESTA dit :

    J’achète depuis plusieurs années mes fournitures scolaires sur internet, quelle délivrance !!! On choisit les fantaisies avec les enfants, le reste tranquillement à son rythme, on valide. Et hop, le lendemain les 20 cahiers, piles de stylos crayons colle…. sont chez vous … ouf, ça, c’est fait ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *