Tout sur la Baby Shower en 6 questions

Vos restes de cours d’anglais LV2 du lycée ont beau être approximatifs, quand Emilie vous parle de la baby-shower de Julie, vous vous dites qu’elle est gonflée de demander de l’aide pour le bain de son mioche… Vous galérez assez avec les vôtres ! D’ailleurs, Julie, Future Maman en Fin de Grossesse (que nous appellerons FMFG ), elle a pas encore accouché du petit deuz’, nan ? Bref, vous êtes invitée à une Baby Shower, vous n’avez aucune envie de vous taper les douches des enfants des copines, et tant mieux, parce que ce n’est pas ça ! Vous allez « arroser son bébé », mais sans l’eau du bain !

  • On invite qui ? 

Une baby-shower, c’est une fête « de filles ». Si vous avez un ami homo, il a le droit de venir, mais c’est mieux que les hommes ne soient pas présents, car on va causer vergetures, épisio et montée de lait. C’est un peu l’équivalent de l’enterrement de vie de jeune fille (alcool et sensations fortes en moins). La future maman peut l’organiser, mais en général ce sont plutôt ses amies qui s’en occupent : amis, collègues, soeurs, cousines… Le cercle proche de la maman est convié.

  • On organise quand ? 

Le timing est serré : trouver une date où la FMFG est en congé maternité, mais n’a pas encore accouché. Dans l’idéal, il faudrait qu’elle ait atteint le « point de retour » = j’en-peux-plus je veux-accoucher-tout-de -suite-maintenant-qu’il-sorte, surtout si elle est en MAP, cette petite sauterie lui permettra de se divertir. Le mieux, trouver un créneau entre le 7ème et le 8ème mois, pour ne pas risquer l’accouchement prématuré. Niveau horaire, sachant que la future maman en fin de grossesse a des insomnies, ça peut être un concept : fête de nuit pour s’entrainer aux biberons de 23h (et de 2h. et de 4h). Sinon, un après-midi fera bien l’affaire ! Pour marquer le coup, envoyez un carton d’invitation, il y a tout plein de jolis modèles ici.

  • On fait ça où ? 

Chez la FMFG, c’est plus cocooning pour elle, mais ne lui laissez pas la pile de vaisselle et les cotillons à aspirer ! Sinon, conviez-la chez une amie ou retrouvez-vous dans un salon de thé. S’il fait beau, pourquoi pas se réunir dans un parc, mais prévoyez des chaises longues… Perso, je n’aime pas trop l’idée de la surprise, car la FMFG est fatiguée et fatigable et ne sera peut-être pas assez en forme. Coté déco, bien sur la couleur « rose » ou « bleu », mais pourquoi pas des thèmes selon le mois de naissance, la rencontre des parents, l’année de naissance des parents… Tout est possible, il suffit de s’amuser ! Pour le dress code, on continue sur la couleur, on peu même porter tétine en bijou (mais évitez  la couche XL quand même).

  • On mange quoi ?

Si vous ne voulez pas que la FMFG vous arrachent les yeux, évitez de commander des sushis et du champagne devant elle. Prévoyez petits fours, chouquettes, madeleines, brochettes de fruits…  Mais mollo sur les plats en sauce ou épicés que la FMFG va digérer toute la journée (Hello, remontées acides!). Coté boisson, c’est zéro alcool pendant la grossesse, alors on s’amuse avec les Virgin Mojito, Virgin Sex on the Beach, Virgin Cosmo, Virgin Whisky Coca (euh, non, ça marche pas là)… On fait aussi le plein de fruits avec des smoothies et des milk-shakes.

  • On fait quoi ?

Saut en parachute, karting, accrobranche : gardez toutes ces idées pour une autre occasion ! La FMFG a besoin de rester au calme et ne doit pas forcer. Pas question non plus de hammam, sauna ou jacuzzi … Par contre, il y a une chose dont la FMFG rêve : que l’on s’occupe de ses petits orteils (enfin, de ses knackis balls) qu’elle n’a pas vu depuis bien longtemps. Pourquoi pas faire venir à domicile une esthéticienne pour une séance de pédicure collective, de manucure, soins du visage ou même une coiffeuse à domicile… Bref, prendre soin de son corps avant le jour J (on évitera juste la séance épilation du maillot devant les copines) ! Côté animation, vous pouvez faire des dégustations à l’aveugle de petits pots (beurk), des concours de changements de couches, des « devine combien je mesure ! » (il ne s’agit pas du tour de poitrine mais du tout de ventre). Ce peut être l’occasion de faire un cours de massage pour bébé ou un atelier portage (prévoyez les poupons pour faire des bébés cobayes).

  • On offre quoi ? 

Ce n’est pas une fête de naissance, perso je ne suis pas pour faire de gros cadeaux. Privilégiez un cadeau personnalisé, ou un petit cadeau pour la FMFG. Elle aura bien le temps de recevoir des habits pour bébé ! Mon coup de coeur ? Les « bons cadeaux » des copines : « une soirée baby-sitting », « livraison de courses à domicile », « un grand ménage », « une soirée entre filles », « une heure de repassage devant une série »… Du rigolo et du pratique avant le jour J !

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Audrey dit :

    Un peu de mal à comprendre ce concept, fêter quelque chose avant que le bébé soit là 😉 Question culturelle, sans doute :)

  2. Merci pour cette publication sur la baby shower. Je trouve qu’il y a de bonnes idées dans « on offre quoi ? ». Bonne continuation !

  3. Moi je trouve que c’est une excellente idée de fêter la venu d’un enfant avant qu’il soit là ! Et ne pas oublier qu’on fête aussi la grossesse de la future maman ! Et quoi de mieux qu’un petit moment entre filles pour fêter tous ces beaux événements ? :)
    Merci en tout cas , et bonne continuation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *