Bienvenue(.)s à Utéra

J’ai fait un rêve…

Une sorte de monde parallèle où les habitants seraient créés, voir recrutés pour leur capacité… à procréer. Un monde où les femmes auraient pris le contrôle. Où les rôles et les pouvoirs seraient inversés. Où avoir un utérus serait signe de toute puissance. Ce serait « Bienvenue à Utéra ». Voici le type de conversation qu’on pourrait y entendre …

« Ma femme est top, elle accepte de garder les enfants le jeudi pendant que je vais au tennis. Elle leur lit même une histoire « .

« Hey, psiit, mec, ce petit jean il te fait un super cul, sérieux ! Bah, qu’esta, t’as les couilles pleines ou quoi ?  »

« Encore une nana relou, lui réponds pas, faut pas leur prêter attention, c’est ce qu’elles cherchent … »

« Mon mari ? Oh non, il ne travaille plus, il a arrêté au deuxième enfant… Enfin si, il fait de temps en temps mon secrétaire ah ah ah !  »

« Il parait qu’un pays d’Asie a pour présidente un homme …  »

« Et comment il l’appelle alors, Monsieur la présidente ? Mouahah, ça fait pas sérieux ! « .

« Oh allez, Sébounet, vous n’allez pas vous fâcher pour un main aux fesses amicale… C’était une sorte d’encouragement ! Vous cherchez un peu avec vos petits pantalons à pinces « .

« Je lui prête ma carte pour s’acheter une cravate de temps en temps, ça lui fait plaisir… et il est moins couillique !  »

« Ta femme fait à manger ? Tu en as de la chance, ici la mienne ne fait rien, c’est moi qui gère tout. Normal. Et avec le sourire en plus  »

« C’est quoi son nom de jeune homme ?  »

 » Opération spécial fête des pères : un aspirateur à gagner « .

« Faudrait qu’ils prennent plus soin d’eux, quand même. Passé 50 ans, tu as les moyens de ta taper autre chose qu’un boudin, et y’a des petits jeunes qui en veulent ! « .

« Dans beaucoup de pays, les petits garçons ne vont pas à l’école.  »

« Moi si mes gosses sont malades, c’est simple : Jean-Mi prends une journée enfant malade. Attends, moi je bosse vraiment, je peux pas m’absenter comme ça « .

« Puis le docteur et tout, c’est un trucs de mecs, ils aiment bien accompagner les gosses.  »

« Moi les vaccins, j’y connais rien, c’est mon mari qui gère.  »

« Tous ces hommes au gouvernement, c’est d’un ridicule. Ils sont là pour la vitrine. La parité a tué la politique…  »

« Présents à la réunion : Mme Durand, Mme Truc, Mme Muche et Jérome.  »

« Tu savais que les hommes payent plus chers d’assurance auto ? Bon, ils conduisent comme des pieds mais quand même … C’est pas très légal je crois… « 

« Nous cherchons des papas disponibles pour tenir un stand ou faire un gâteau pour la kermesse  « 

« C’est plus prudent de bosser à mi-temps, comme Daniel et Paul.  »

« Et là, dans mon bureau, il me dit : ouais, y’a pas de raison que je sois payé 20% de moins juste parce que j’ai des testicules… Ils se croient tout permis, ces bons mecs…  »

« Tu donneras ton pantalon à laver à ton père.  »

« Je sais pas comment il fait pour tout gérer chez lui. En fait, je crois que sa femme l’aide un peu. »

Ces phrases vous choquent ? Ce sont pourtant des phrases  adressées aux femmes que l’on entend tous les jours, et qui ne choquent même plus.

En fait,  ce serait bien que les hommes et les femmes soient sur le même plan. Pareils. Egaux. Que pour qu’un sexe existe, il n’ait pas besoin de prendre le dessus sur l’autre.

Qu’on ne regarde plus les gens comme  » homme  » ou  » femme  » pour décider de leurs compétences, de leurs loisirs, de leurs salaires.

Que les petites filles fassent du foot ou de la gym ou de la poterie et les petits garçons du judo de la danse ou de la peinture sur soie, l’inverse et proportionnel étant possible également.

Un monde où une catégorie d’individus en l’occurence la moitié, ne sera pas sous payée, exploitée, brimée, freinée, violée, maltraitée, non instruite, en raison de ses organes génitaux.

Un monde où les hommes et les femmes naissent et demeurent libres et égaux (égales ?) en droits.

Un petit pas pour l’homme, un bond pour sa femme…

LG électroménager

 

à lire aussi :  » Tu seras une femme, ma fille « 

 

 

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. fremau dit :

    Dans la catégorie « rêvons un peu », quelque part sur le le web on trouve un article sur le thème: « si les hommes avaient des règles », en anglais (if men could menstruate, de Gloria Steinem). Trash et hilarant!

    1. Carla dit :

      c’est vrai que je n’ai pas du tout parlé des règles… pourtant facteur d’inégalités entre hommes et femmes ! (6ème degré)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *