Comment j’ai (presque) fait sortir la télé de ma vie

le

test-pattern-152459_960_720

 

Je fais partie de la « génération télé », mais si je n’ai pas grandi devant. Quand approche la vingtaine et qu’on vit seul(e), regarder la télé non stop fait partie des trucs débiles qu’on s’était juré de faire quand on serait grand, comme faire un gâteau rien que pour lécher la pâte crue, ou manger du Nutella à la grosse cuillère… Me voilà donc, jeune adulte, avec ma première télé rien qu’à moi sous le bras.

Quand j’étais étudiante, seule dans un studio, la télé était allumée de mon arrivée jusqu’à mon départ, plutôt pour faire un bruit de fond et une présence que pour les programmes qui s’enchainaient sans que j’y accorde trop d’importance.

Puis je me suis mise en couple, et là, il faut choisir les programmes télé à deux. Ou en regarder deux fois plus… Les enfants arrivent, et pour pouvoir se doucher tranquille, occuper les après-midis pluvieux, on met des dessins animés (la maison de mickey, maison de mickey…). La télé recommence à tourner en boucle, on la laisse pendant le repas, elle trône au milieu du salon comme un membre de la famille. Le soir on ne sait pas ce qu’on regarde mais on l’allume quand même, avec la TNT il y a 40 chaines, on trouvera bien quelque chose. On s’endort devant et à minuit on passe mollement du canapé au lit …

Quand je me suis séparée du père de mes grands, un de mes premiers achats a été un télé (bah oui, j’en n’avais plus, du coup…). Paradoxalement, en « reprenant le contrôle », je repris le contrôle de la télécommande. Je me suis retrouvée à beaucoup moins la regarder, et les enfants aussi. La télévision le matin était bannie (même si ça a été dur pour mon fils qui l’a réclamé pendant des semaines chaque matin, j’ai tenu bon), pas de télé pendant les repas puisqu’on mangeait dans la cuisine alors que la télé était dans le salon. La quantité de télé pour les enfants était contrôlée, un épisode par jour.

Ensuite j’ai rencontré MonAmoureux. On dit qu’aimer, ce n’est pas se regarder l’un l’autre, mais regarder tous les deux dans la même direction ; mais nous n’avions pas envie de regarder en direction de l’écran ! Nous voilà donc avec deux télés, nous avons choisi de ne pas en installer dans la chambre et de n’en conserver qu’une seule. De même qu’aucune télé ne serait installée dans les chambres des enfants.

Avec les beaux jours, nous avons passé notre temps dehors : ballades, piscine, potager, jeux dans le jardin, etc. La télé n’a presque pas fonctionné de l’été. Il y a quelques semaines, nous avons eu un souci de Box : plus d’internet et de télé pendant presque un mois. Au début, nous avons pesté, puis nous nous y sommes habitués. Nous avons récupéré la télé, mais conservé nos bonnes habitudes…

Plus question d’allumer la télé machinalement, si elle est allumée c’est pour un programme en particulier. On évite les clips, la télé réalité, les dessins animés abrutissants. Plus question non plus de regarder un film, aussi bon soit-il, entrecoupé de 3 pages de pubs de 10 minutes chacune. Nous passons tout au plus un soir devant la télé, en choisissant bien le programme, en regardant en Replay, ou un DVD. Les enfants ne regardent quasiment plus la télé non plus, et ne la réclament même plus. Il arrive qu’elle reste éteinte plusieurs jours de suite.

Ce n’est pas extrémiste, c’est juste que nous envisageons la télé différemment : regarder un bon film ou une série n’est pas une obligation ou une habitude, mais plutôt une possibilité au même titre que d’autres activités. Les enfants débordent de jeux de société, de cartes, de pâte à modeler, de peinture, de livres… Nous, on cuisine, on lit des magazines, on se couche tôt, on joue avec les enfants, on écoute de la musique, on s’occupe de la maison, on va se balader … et parfois, on regarde la télé …

 

dessin-chaines-tele-tnt-telespectateur-enchaine
tv

3 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Emma dit :

    découverte de votre blog… je suis conquise! génial! j’aime vos touches d’humour, et votre philosophie de vie!!
    idem, ici, la télé est quasiment éteinte, sauf pour regarder un programme choisi (les jours de pluie…)

  2. mams79 dit :

    ouh je rigole bien, j’aurais pu écrire la moitié de vos articles. A la différence que je ne suis pas insti mais souhaite passer le concours et que je suis la mére de 5 garçons. Sinon même organisation en gros
    La grosse différénce , votre plume est meilleure que la mienne …..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *