5 (fausses) bonnes raisons de manger des crêpes toutes les semaines

le

 

Pâte-à-crêpes-06

Vous n’avez pas pu le rater, hier c’était la chandeleur. Alors que vous vous apprêtez à reléguer la crêpière au fin fond d’un tiroir de cuisine, je vous dis  » Stop ! Laissez-la sortie! Vous allez l’utiliser la semaine prochaine ! « . Et si vous n’êtes pas convaincus, lisez mes 5 (fausses) bonnes raisons de manger des crêpes chaque semaine :

C’est rapide : plus de prise de tête à 18H45 sur  » Tu veux manger quoi ? Bah, je sais pas, et toi ? « . La pâte se fait en 3 minutes, et pas besoin d’être un grand cuisinier. Instaurez un jour de crêpes party, ça fait toujours un repas de trouvé dans la semaine ! plus que 13…

C’est pas cher : à moins de faire des crêpes au foie gras (je ne tiens pas à lancer un débat sur le sujet pour ou contre le foie gras, hein), c’est une recette hyper pas cher. Des oeufs, de la farine, du lait, de l’huile. Si vous voulez changer un peu, utiliser de la farine de blé noir, de seigle ou du sarrasin.

C’est ludique : une recette à faire avec les enfants sans ruiner la cuisine et votre patience ! Ils seront très contents de mélanger la pâte (attendez un peu avant de leur faire casser les oeufs). Il existe des recettes illustrées sur internet, et si vous voulez jouer à la maitresse vous pouvez leur faire dessiner la recette ou la remettre dans l’ordre …

C’est pratique : entre le grand qui ne mange que des pâtes à rien, la grande qui es devenu vegan et le petit qui n’aime pas les légumes, il faudrait un service à la carte. Ca tombe bien, c’est le concept des crêpes : chacun met ce qu’il veut dessus. En plus, la crêpe en elle-même n’est pas calorique, c’est ce qu’on met dessus. Dailleurs, c’est confiture OU Nutella, hein, pas les deux en même temps.

C’est un hommage à la Bretagne : à l’heure du débat sur les langues régionales, manger breton, c’est un peu résister. Vous pouvez même en profiter pour apprendre des rudiments de breton, boire une bolée de cidre ou écoutez du Nolwenn Leroy…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *