Douche des enfants : pour que ce ne soit plus la galère

le

serviette

Des douches de vestiaire de foot. Pour doucher les 4 enfants (entre 4 et 6 ans) sans transformer la salle de bains en hammam et sans y passer la soirée, il nous aurait fallu des bonnes douches collectives comme au foot ou à la piscine. Seulement voilà, nous n’avons qu’une seule salle de bains et une douche brinquebalante, il a donc fallu « coacher » notre petite troupe pour que le moment de la douche ne soit pas une galère (ni pour eux, ni pour nous) :

  • Non négociable : A la maison, il y a des choses négociables (comme ça tout de suite, j’ai pas d’exemple mais il y en a…) et d’autres pas négociables. Le passage à la douche commence vers 18H et n’est pas négociable, c’est tous les jours. Les enfants le savent et établissent entre eux un « ordre » (je suis perm’s, deuz’, etc), et celui qui a fini va chercher le suivant. Pas de suspens, le soir, c’est douche pour tout le monde.
  • Au-to-no-mie : Chaque enfant se lave entièrement seul. Ils ont un savon/shampoing avec système de pompe pour éviter d’y passer une bouteille à chaque fois, et la douche ne peut pas dépasser les 38° (pour eux, moi c’est plutôt 41°). Les garçons se lavent les cheveux tous les jours et MaFille deux fois par semaine (je lui dis avant). On a passé un bon moment avec eux à leur montrer comment se laver (de haut en bas, et on finit par les parties intimes), puis derrière le rideau à superviser. Maintenant, on ne va même plus dans la salle de bains.
  • Chacun son coin : dans la salle de bains, c’est ambiance Dirty Dancing : je n’envahis pas ton espace, tu n’envahis pas mon espace… Marre des tas de pyjamas et autres habits par terre? Chaque enfant a maintenant un panier pour mettre son pyjama ou ses habits du lendemain. Ils interchangent les serviettes qui finissent trempés en boule devant la douche ? Ils ont chacun une serviette de bain de couleur personnelle (Pas plus mal pour éviter les échanges de bactéries).
  • Gestion des habits : dans une famille nombreuse, le linge est ce qui prend le plus de temps et d’énergie. Les sous-vêtements sont changés tous les jours bien sur, et les tenues (sauf tâches) mises deux jours de suite. Donc soit au sale, soit dans son panier pour remettre le lendemain. Un petit tour le soir pour compléter la tenue et tout est prêt pour le lendemain !
  • Ne rien lâcher : c’est tentant de venir ramasser les chaussettes derrière eux, ou d’éponger l’eau qui a coulé. Mais il ne faut rien lâcher ! Si un enfant a « oublié » ses habits par terre dans la salle de bains, ou ne vient pas à la douche au bon moment, il est rappelé à l’ordre et doit remédier tout seul. Ca a l’air un peu strict, mais une fois que c’est mis en place, ça roule tout seul ! C’est prenant pendant quelques semaines mais efficace, et au final c’est du temps  de gagné pour eux et pour nous !

Et nous, on fait quoi pendant ce temps ? A 18h, pour nous, c’est apéro 😉

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Chez nous, on est plutôt bain, 2 par 2. Les garçons d’abord, les filles ensuite. C’est le moment où ils se détendent un peu, s’amusent, pendant que les parents prennent l’apéro :)
    Quand ils seront plus grands, on optera certainement pour la douche individuelle !

  2. Vervaine dit :

    Je suis admirative devant cette organisation !
    Je n’en suis pas encore là, je n’ai « que » 2 filles de 2,5 et 5 ans. Donc pas encore complètement autonomes pour tout: elles n’ouvrent pas la douche/le bain seule et je leur lave les cheveux moi-même (elles se lavent le corps seules).
    Par contre, je n’impose pas une douche par jour, à la fois par [flemme] fatigue perso (je suis seule le soir pour gérer cela) et à la fois par conviction: je ne pense pas qu’il soit impératif de se laver tous les jours, à part évidemment activité physique intense ou cas particulier, fortes chaleurs, etc. Et je ne lave les cheveux qu’une fois par semaine (encore une fois sauf exception). Je pense là aussi que c’est mieux pour leur santé (et pour l’environnement, mais dans ce cas, cet argument passe en second).

    1. pour l’environnement et le budget, on a laissé tomber les bains !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *