Comment je (ne) vais (pas) arrêter de me ronger les ongles ?

le

truc-ongles

J’ai hésité à vous mettre la photo de mes propres ongles, mais c’était vraiment trop moche…

 

D’aussi loin que je me souvienne, je me ronge les ongles. Je mâchouille l’index devant la télé, je croque l’annulaire avant de prendre une décision, je tire sur les cuticules au feu rouge, je m’acharne sur le pouce à la première contrariété …

J’ai le top 4 des ongles pourris : dédoublés, mous, striés, tâchés… J’ai déjà tenté plein de techniques, mais rien n’y fait, je continue de croquer mes ongles à pleines dents. J’ai pourtant tenté plusieurs versions :

Version pharmacie : le vernis amer. Je badigeonne allègrement mes moignons de vernis transparent au gout dégueu. Sauf se ronge les ongles est un réflexe, même la nuit. Et le vernis est tellement persistant qu’on doit se laver les dents pour enlever le gout (ou manger un truc, genre carrés de chocolat avec du pain de mie…).

Version cache-misère : je n’arrive pas à arrêter de me ronger les ongles parce que je ne les vois pas pousser… Je vais mettre des faux-ongles ! Quand on est pas habitués à avoir des ongles longs, taper sur le clavier devient une galère. Et j’ai eu du mal à supporter ce « poids » sur les doigts. Je les ai vite arraché…

Version  achats compulsifs : Trop beaux ces supers vernis colorés ! Si j’ai des beaux vernis, j’aurais envie de laisser pousser mes ongles … Je me retrouve avec 12 flacons arc-en-ciel qui n’ont vu que mes doigts de pieds.

Version persuasion masculine : Mes doigts ont besoin d’une jolie bague pour les accompagner dans leur processus de sevrage de rognage d’ongles… Mon majeur accueille désormais un solitaire 15 carats, mais le bout reste tout pourri …

Version le changement c’est maintenant : maintenant que je suis salariée/en couple/maman, il faut que j’arrête de me ronger les ongles ! J’achète une panoplie de produits « pour faire pousser/renforcer/lisser » que je n’utilise qu’une semaine…

Version hygiénique : les mains, plus sales qu’une cuvette de WC, on n’a pas super envie de les mettre à la bouche … On a beau être « addict », quand on se voit tenir la barre du métro et après mettre les ongles dans notre bouche… Beurk !

Version douillette : ça fait quand même super mal quand on tire sur une cuticule … et quand on grignote jusqu’aux doigts !

Version la-vérité-sort-de-la-bouche-des-enfants : ils sont hyper moches tes ongles, maman !

Finalement, je crois que je me suis habituée à mes ongles tels qu’ils sont et que je vais continuer à les ronger !

Et vous, vous faites comment pour (ne pas) arrêter de vous ronger les ongles ?

 

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Benoit G dit :

    C’est très difficile d’arrêter de se ronger les ongles. Je crois que la manière la plus efficace pour y mettre fin est encore notre mental. Tout le reste aide, mais est temporaire. Tel que les gels etc c’est bien pour un temps mais jamais ça ne vous empêchera d’arrêter de ronger totalement vos ongles sur le long terme.

    Le meilleur moyen est d’avoir une pression sociale sur soi qui vous pousse à vous empêcher de ronger vos ongles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *