Montessori, c’est quoi ?

le

Vous avez peut-être déjà été confronté à cette scène : Votre cousine snob regardant d’un oeil mielleux son morveux de 4 ans qui déballe le paquet de coquillettes et les lèche une par une… « Laisse, il fait Montessori At home » Vous hochez la tête le sourcil froncé, en repensant à votre voisine qui vous avait dit dans la cage d’escalier « Ah non, LaPoupée n’ira pas dans la même école que mon Léo-Polde, il est sur liste d’attente pour Montessori ». Mais c’est qui ce Montessori à la fin?

Montessori, c’est une « méthode » éducative, du nom de Maria Montessori qui l’a mise au point au début du siècle dernier.

montessori4

 

Quelques enseignants, particulièrement en maternelle, commencent à s’intéresser à cette façon d’enseigner. Malheureusement, les formations sont hors de prix et trop peu nombreuses. Les professeurs des écoles ont pourtant plusieurs heures de formation chaque année scolaire, mais l’Education Nationale est encore trop frileuse pour sortir des sentiers battus « apprendre à lire au CP » « les jeux collectifs au cycle 3 ». C’est bien dommage, car pour l’EN former des enseignants à cette méthode ne couterait pas très cher et serait bénéfique. Pour les enseignants, qui évolueraient dans leur pratique et découvriraient des techniques d’apprentissages innovantes, mais surtout pour les élèves en difficulté qui retrouveraient confiance en eux et découvriraient sûrement des talents cachés…

Pour ma part, je retiens deux grands principes dans la méthode Montessori : l’autonomisation des enfants et l’importance du développement des sens.

Paradoxalement, pour gagner en autonomie, les enfants ont besoin du regard de l’adulte (enseignant ou parent) : pour l’encourager d’abord, pour l’aider à trouver des solutions sans les lui fournir, pour éveiller sa curiosité.

L’adulte accompagne l’enfant : 1) faire devant 2) faire avec 3) laissez faire !

Votre enfant veut grimper dans un arbre, vous criez  « Tu vas tomber! » « Mets ton pied à gauche! » « C’est trop dangereux! »… Imaginez que vous apprenez à skier et qu’on vous crie la même chose ? Ne seriez-vous pas plus à même de descendre la piste bleue si on vous disait « Je suis sûre que tu vas y arriver »?

J’ai eu l’occasion de remplacer dans une classe où l’enseignante, maitresse en Petite Section depuis de nombreuses années, avait mis en place « les ateliers du mercredi », d’inspiration Montessori, basé sur le sensoriel. La première semaine, je me dis « Oh la la, ça marchera jamais, ça va partir en live au bout de 7 minutes! ». Septique, j’installe le matériel : des pinces à linge, des petits tamis, des grains de mais, des coquilles d’escargots, … Quelle ne fut pas ma surprise de voir les élèves circuler librement d’une table à l’autre,  empilants, pinçants, découpants, transvasants, excités de tant de découverte et consciencieux à la fois. Je m’asseyais parfois à coté d’eux pour participer aux ateliers et leur montrer une technique sans être directive…Ce fut un des moments les plus plaisants de ma carrière d’instit !

En fait, on peut tous faire un peu de Montessori à la maison. Exemple concret : On demande souvent aux enfants d’accrocher leurs manteaux, mais les porte-manteaux sont placés à 1M70! Installer un petit porte-manteau à leur hauteur, je vous garantis qu’ils prendront gout à ranger leur veste chaque soir…

 

12 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Bouillard Patricia dit :

    Je passe par hasard , en fait non par partage Facebook et je suis ravie de lire cet article sur la méthode Montessori qui semble à nouveau à la mode en ce moment , en effet pourquoi n est elle pas plus souvent mise à l honneur par notre éducation nationale si frileuse, si fermée meme? M. Les leçons de choses d autrefois n étaient elles pas du Montessori ? Bravo à tous les enseignants qui osent et s’investissent . Une mamie et auparavant une maman aussi Montessori qu elle a pu…..

  2. merci vous venez de devenir mon correcteur officiel 😉

  3. Eve Entrée dit :

    Viens dans le spécialisé alors ! Tu trouveras ton bonheur !

  4. Jo-Anne dit :

    Merci Carla, Montessori j’adore et je suis ravie et intriguée de savoir que tu as eu l’occasion de remplacer dans une classe où on le pratique un peu… C’est ce que je rêve de faire, mais à l’EN, tout est compliqué… D’où l’envie de tout changer… Tu connais Céline Alvarez? 😉

    1. Non je ne la connais pas du tout ! l’EN, c’est la pieuvre !

  5. Delphine dit :

    Le Montessori dans le public, ça existe ! Ma fille a la chance d’avoir une instit’ de grande section qui le pratique quotidiennement.
    A dispo si vous voulez avoir plus d’infos 😉

    1. Il y en a quelques uns mais tellement peu, et il faut souvent batailler auprès des collègues et de l’inspection pour imposer ces pratiques peu conventionnelles… ça commence à se développer surtout en maternelle mais à la « grande école » c’est dur de passer le cap! Votre fille a beaucoup de chances en tout cas qu’elle en profite!

  6. Quel bonheur de lire cet article!

    Etant assistante maternelle j’aime beaucoup la méthode, je le pratique pour certaines choses, le sensoriel est une belle découverte ! J’ai réalisé plusieurs espace tapis pour laisser libre les bb librement (J’ai proscris le parc), j’y ai même mis des grands miroirs, il manquerai une barre de brachiation, puis côté des plus grands un parcours de motricité avec des modules.

    J’adore mon métier, il est merveilleux, je suis ass mat depuis juste 4 ans, et je tiens également un blog 😉

    1. Je suis allée voir votre blog je n’ai pas trouver l’onglet pour vous écrire en MP alors je passe par ici en espérant que vous trouverez mon mot! Quel merveilleux endroit vous avez créé ! je reprendrai votre idée de bac sensoriel thématiques pour mes élèves et peut-être même mes enfants !

  7. Jean-Philippe dit :

    Oui, Montessori devrait enfoncer les portes de l’Éducation nationale. C’est quand même un comble qu’au XXIe siècle on en soit encore à pratiquer l’école comme au XIXe, c’est à dire à fabriquer des pions. Heureusement, de nombreux enseignants se « débrouillent » quand même pour implémenter du Montessori (ou autre) dans leur cursus et là chapeau ! 😉

  8. GabTiB dit :

    Montessori les deux dernières maitresses de ma fille le pratiquait, à petite dose, mais c’était déjà ça.
    Cette année elle est rentrée en CP dans une école Freinet, (bon ok c’est pas montessori) j’avoue que ça colle parfaitement avec son coté autonome même si c’est parfois déroutant la façon d’apprendre pour moi, je fais confiance à la maitresse après tout c’est son boulot :D.

  9. Marianne dit :

    Je suis toujours étonnée de lire qu’on découvre Montessori et que l’EN ferme les portes à cette pédagogie. De nombreux enseignants s’en inspirent (principalement en maternelle ) mais ne mettent pas le nom en avant puisqu’ils mélangent avec d’autres pratiques (Freinet , les nouvelles pédagogies ).
    Nous avons quand même une grande liberté dans nos choix (je suis aussi PE ) !
    L’EN est loin d’être parfaite mais on ne peut l’accuser de prêcher une seule forme pédagogique ! Et la multiplicité d’enseignants permet d’avoir de nombreuses situations innovantes, mais peu médiatisés et/ou pas à la mode du moment…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *